Horaire

7H00 à 18h00
3 à 5 ans

Prématernelle 9h00 à 11h00
Temps plein et temps partiel

Cliquez sur J'aime !

Si votre enfant a un problème de comportement en garderie

La garderie commence, les enfants en côtoient d’autres, ils se chamaillent, jouent, se bousculent… Mais parfois, même quand votre enfant est un ange à la maison, il peut avoir des problèmes de comportement avec ses camarades de garderie. Si c’est le cas, vous avez peut-être tout essayer en lui expliquant ce son comportement devait cesser, mais rien n'y fait, il continue. Voici quelques conseils.

Discutez avec les éducateurs

Si vous êtes au courant que votre enfant a des problèmes de comportement en garderie, surement que ce sont les professionnels de celle-ci qui vous ont alerté. Discutez le plus rapidement possible de la situation avec eux pour éviter que les choses ne s’aggravent. Aborder ouvertement la question vous permettra de mieux saisir ce qui inquiète l’éducatrice et de préciser ce qui est attendu de chacun. Ils ont l'habitude de ces situations, cela ne fait pas de vous un mauvais parent.

Choisir le bon moment

Discutez avec l’éducatrice de la façon dont vous pourriez aborder la question avec votre enfant. Lorsque vous le ferez, expliquez-lui clairement que c’est dans le but de l’aider et de trouver des solutions que vous souhaitez lui en parler. Convenez d’un moment où vous serez à l’aise pour parler de la situation sans craindre d’être interrompu. Dans un milieu de garde, les conditions ne sont pas toujours idéales pour discuter d’un sujet délicat (en raison de la présence des enfants du groupe dont l’éducatrice a la charge, et d’autres parents, par exemple).

Cherchez la cause

Rappelez-vous que le but n’est pas de chercher un coupable, mais de découvrir ce qui cause le comportement de votre enfant afin de trouver des pistes de solution. Au cours d’un tel échange, vous pourriez ressentir des émotions intenses. Cela est normal. Cependant, tant pour vous que pour l’éducatrice, il est toujours plus agréable de sentir que l’on fait partie de la solution, et non du problème.

Collaborez

Mettez en commun ce que vous connaissez de votre enfant avec son éducatrice. À vous deux, vous possédez des pièces distinctes du casse-tête. Votre collaboration permettra d’aider efficacement votre tout-petit. Bien sûr, aucun parent n’aime apprendre que son enfant a des comportements dérangeants. Or, c’est justement lorsque votre enfant éprouve des difficultés de comportement qu’il est important de partager vos connaissances avec les adultes qui partagent sa vie.

Trouvez des solutions

Si votre enfant est tout-petit et que vous ne pouvez pas avoir de conversation avec lui, tentez de comprendre la cause de son comportement. Par exemple, un tout-petit peut mordre ou pousser parce qu’il désire avoir unjouet pour lui seul. C’est à partir de ces observations et de celles de l’éducatrice de votre enfant que vous pourrez trouver des moyens pour que ces comportements deviennent plus positifs et adaptés à sa vie en garderie.

Dans la catégorie Psychologie

Rentrée et adaptation à la garderie

Il est temps de prendre le chemin de la garderie pour votre petit. Pour sa première année en garderie, ce sera pour lui une toute nouvelle expérience de vie qui chamboulera son quotidien et le vôtre. Comment préparer cette rentrée? Comment être sûr que tout va bien se passer? Comment réussir…

Lire plus ›

Le doudou en garderie

Le (ou la) doudou désigne cet objet fétiche, peluche, mouchoir, couverture, morceau de tissu, etc. que certains enfants en bas âge (parfois un peu plus grands) emmènent partout avec eux.

Lire plus ›

Six conseils pour faire apprécier ses cadeaux à votre enfant

dans Éducation
Les fêtes approchent et les enfants s'impatientent. Pour beaucoup la liste des souhaits est longue. Et de plus en plus en plus de parents ont un petit budget. Comment alors faire en sorte que votre enfant apprécie ce qu'il reçoit?

Lire plus ›

L'enfant timide

Il se peut que votre jeune enfant arrive en garderie sans se mêler aux autres. Tout en participant aux activités de groupe, il peut, lors des activités plus libres ne pas oser approcher les autres enfants, ne jamais prendre la parole et même être tétanisé lorsque l'on s'adresse à lui.

Lire plus ›